Baby

Ma première année de maman : le bilan

À l’aube du premier anniversaire de ma fille, j’ai voulu dresser un bilan de cette année qui a littéralement chamboulé ma vie et bousculé mes habitudes. Voilà, il y a presque un an, un nouveau livre de ma vie a commencé à s’écrire. Ses pages étaient vierges, prêtes à être remplies d’histoires, d’émotions et d’aventures. Le premier mot de ce chapitre était « Maman », un mot simple en apparence, mais porteur de tant de significations et d’émotions. Ma première année en tant que maman a été le début de cette histoire extraordinaire. Une histoire faite de découvertes, de défis et de transformations. Alors que je tourne la page de cette première année, il est temps de réfléchir sur les pages déjà écrites et d’anticiper celles encore à écrire. Bienvenue dans le bilan de ma première année de maman. Un chapitre riche en émotions, en apprentissages et en souvenirs.

Le commencement

Tout a débuté un certain lundi 31 octobre 2022 à 4 h 13 du matin, précisément (jour d’Halloween). C’était à ce moment-là que j’ai pris pour la toute première fois ma petite fille dans mes bras. Ce moment a marqué un tournant radical dans ma vie. J’ai instantanément compris que ma vie avait été bouleversée de manière irréversible. Désormais, j’avais la responsabilité d’un petit être qui comptait sur moi plus que quiconque et me faisait totalement confiance. Ce jour-là, j’ai découvert la signification profonde du véritable amour, un amour inconditionnel et pur.

C’était le début d’une toute nouvelle aventure. Durant les huit mois de ma grossesse, j’avais imaginé cette nouvelle vie à maintes reprises, faisant de nombreux scénarios dans ma tête. Je me voyais comme une véritable « Wonder Woman », capable de tout gérer, bébé, maison, rendez-vous médicaux et paperasse, tout en restant toujours de bonne humeur, même si je savais bien que la fatigue serait là. En tant qu’hyperactive, je suis incapable de rester pendant deux minutes sans rien faire. Je pensais que je pourrais mener de front toutes ces responsabilités, tout comme je l’avais toujours fait.

Ma première année de maman

Les nuits blanches

J’ai vite déchanté, je ne m’étais pas imaginé être autant fatigué, les premiers mois, le sommeil m’a cruellement manqué. Entre les crises de pleurs et toute l’attention que demande un petit bout de chou. C’est à peine si j’avais le temps d’aller aux toilettes, moi qui croyais qu’un bébé dormait environ 18 heures par jour, apparemment pas tous. Je n’ai pas connu le baby-blues, mais il y a des moments où j’ai craqué, et où j’ai fondu en larmes. Ma patience a souvent été mise aussi à rude épreuve. Je me suis rendu compte que je ne pouvais pas tout gérer seul. J’ai dû apprendre à déléguer au reste de la famille. Ce qui n’a pas été simple au début, moi qui aime tant avoir un œil sur tout.

Les moments magiques


Ces premiers mois avec ma fille ont été une véritable aventure, ponctuée de moments de bonheur et d’émerveillement. Ses premiers sourires illuminaient nos journées, tandis que ses premiers babillages remplissaient notre maison de doux sons de bonheur. Chaque étape de son développement, du premier quatre pattes aux premiers pas hésitants, était une source de fierté et d’émotion pour moi en tant que maman.

La voir grandir si vite m’a permis de redécouvrir la vie à travers ses yeux innocents. Chaque jour, elle semblait découvrir quelque chose de nouveau dans le monde qui l’entoure. Et partager ces moments avec elle était une expérience magique. Son enthousiasme pour les petites choses, un oiseau qui vole dans le ciel, une fleur qui s’ouvre au soleil, était contagieux et m’a rappelé la beauté simple de la vie.

Nous avons partagé tant de fous rires et de moments de complicité au cours de cette première année. Ses éclats de rire joyeux étaient la musique de notre foyer, et sa présence remplissait nos vies d’une joie incommensurable. Chaque jour était une aventure, une nouvelle opportunité de découvrir le monde ensemble, main dans la main.

Ma première année de maman : le bolan

Les premières séparations

La reprise du travail a été un moment de transition important pour moi. Bien que la séparation ait été difficile, surtout au début, je me suis rapidement rendu compte que cela me faisait du bien, sur le plan personnel. Retrouver une activité professionnelle m’a permis de renouer avec le monde des adultes, de retrouver un certain équilibre dans ma vie et de me consacrer à de nouveaux projets, dont l’ouverture de ce blog.

Concernant la garde de ma fille, j’ai opté pour une assistante maternelle. Cette décision n’a pas été facile, mais je savais que c’était ce qu’il y avait de mieux pour elle. Bien que la séparation ait été plus difficile pour moi que pour elle. Je suis reconnaissante d’avoir trouvé une assistante maternelle exceptionnelle. Elle prend soin de ma fille avec amour et attention, lui offrant un environnement stimulant et sécurisé où ma fille peut s’épanouir au contact d’autres enfants.

Voir ma fille s’épanouir et grandir, même en mon absence, est une source de réconfort et de fierté pour moi en tant que maman. Bien que la jonglerie entre le travail et la vie de famille puisse parfois être difficile. Et chaque jour, je trouve de nouvelles façons de concilier ces deux aspects de ma vie, dans le but de créer un environnement heureux et épanouissant pour nous tous.

La voir grandir et s’épanouir

On m’avait bien dit de capturer tous les moments précieux, car ils grandissent tellement vite, et malheureusement, c’est bien vrai. Où est passée ma petite crevette du début ? Je suis toujours étonnée de voir à quel point elle a grandi en seulement quelques mois. Ce n’est plus un petit bébé, mais bien une petite fille qui aspire à l’autonomie et qui a une soif d’apprendre et de découvrir la vie. Pensez bien à saisir chaque instant et de profiter de petits riens, mais qui resteront gravés à jamais.

Le bilan de cette première année, tout n’a pas toujours été rose, j’ai pu vivre des moments difficiles et complexes, mais malgré cela, cette année demeure parmi les plus précieuses de ma vie. Elle a été ponctuée de moments intenses, de joies inoubliables, de pépites d’émotion pure. Lorsque j’ai le moral qui flanche, c’est elle qui me donne la force de continuer. Sa tendresse et son sourire font fondre mon cœur chaque jour. Ce premier chapitre se ferme, mais, il y en a encore tant d’autres à écrire.

Belle journée

Bilan de ma première année de maman
Petits petons

Ma grossesse https://www.laventuredunemaman.com/wp-admin/post.php?post=208&action=edit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En savoir plus sur L'aventure d'une maman

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading